Phi Anh Bui, intervenante Maquillage Beauté et Artistique

Une artiste ? Une coach ? Une passionnée ? Phi Anh est définitivement les trois.


Phi Anh Bui, intervenante Maquillage Beauté et Artistique

Rencontre avec Phi Anh Bui, intervenante Maquillage Beauté et Artistique au sein de l’école Peyrefitte Make-Up. Une artiste ? Une coach ? Une passionnée ? Phi Anh est définitivement les trois. Celle que son entourage surnomme « l’œil de lynx » pour son sens du détail nous raconte le temps d’une interview son quotidien de make up artist et son choix d’enseigner sa passion aux talents de demain.

 

Hello Phi Anh, pour toi maquillage est synonyme de… ?

 

Phi Anh : « Sans hésiter : art éphémère ! »

 

Comment t’es-tu retrouvée intervenante chez Peyrefitte Make-Up ? 


Phi Anh : « À 28 ans je me suis permise de rêver à une vie qui me ferait vraiment vibrer. J’ai quitté mon travail en agence de voyage, envoyé valser mes études de tourisme et j’ai opéré ce qu’on appelle : une reconversion professionnelle pour tenter une nouvelle aventure dans le milieu de la beauté. Une fois mon diplôme d’esthétique en poche j’ai intégré un institut de beauté en tant que manager esthéticienne. De mes années en institut je retiens surtout une chose : une folle envie de me perfectionner dans le maquillage. Un jour, j’ai sauté le pas et je me suis inscrite au sein de l’école Peyrefitte Make-Up, la seule école qui propose la formation Expert Artistique pour les professionnels du métier. Depuis ce jour, je n’ai plus quitté l’école. »

 

Aujourd’hui à quoi ressemble ton quotidien chez Peyrefitte Make-Up ?

 

Phi Anh : « Après m’être formée et perfectionnée au sein de l’école, je suis passée de l’autre côté et j’ai commencé à enseigner aux élèves des cours de maquillage : beauté, artistique... Aujourd’hui ma vie est rythmée par les cours, les évènements Peyrefitte Make-Up : salons, congrès, conférences, démonstrations de maquillage… J’accompagne et j’entraîne également les élèves et les professionnels pour leurs concours de make-up (Meilleur Apprenti de France, Meilleur Ouvrier de France, WordSkills, concours Make Up For Ever, SLA, Beauté Sélection…). Ma nouvelle ambition du moment c’est de faire rayonner l’école au niveau international par le biais de concours tels que L’IMATS à Londres ou le festival Word Body Painting en Autriche.  


Quels conseils donnes-tu à des jeunes qui souhaitent apprendre le métier de Make-Up Artist ?

 

Phi Anh : « Être polyvalent ! Il ne faut pas se concentrer uniquement sur une discipline du maquillage, il faut toucher à tous les domaines : mode, beauté, artistique, FX... C’est comme ça qu’on se fait connaître. Il faut être très persévérant car la première année est dure mais après on prend confiance en soi et les contrats arrivent. Il y a surtout, une valeur qui me tient particulièrement à cœur, être loyal et respecter les personnes avec lesquels on collabore, ces deux qualités sont très appréciées dans notre milieu. Enfin, il ne faut jamais se reposer sur ses acquis et continuer à se former tout au long de sa carrière. Un make up artist ringard, c’est antinomique ! »

 

Qu’est-ce qu’il te plaît le plus dans ton métier de make-up artist ?


Phi Anh : « Je n’ai jusqu’à présent rien trouvé de mieux comme remède anti-routine (rires) ! Dans ce métier, aucun jour ne se ressemble. Chaque nouvelle journée est propice aux rencontres de personnes, tant des professionnels que des particuliers, des adultes que des enfants. Un jour on est dans un décor féérique, un château pour préparer un mariage, le lendemain on est sur un tournage, le surlendemain sur une scène de théâtre. C’est très mouvementé comme métier ! Ce que j’aime par-dessus tout, c’est la forte dimension artistique qu’il y a dans le maquillage, on est sur un vrai processus de création lorsqu’on travaille à la réalisation d’un personnage ou d’un body painting par exemple. »

 

Et dans ton métier d’enseignante ?

 

Phi Anh : « Transmettre mon savoir était pour moi la suite logique. Quand l’opportunité Peyrefitte Make Up s’est présentée à moi je n’ai pas hésité une seconde. Parler devant un auditoire tout en devant capter l’attention de chacun n’était pas une mince affaire pour moi, grande timide que je suis ! Cet exercice est un véritable apprentissage sur les relations humaines. Et puis bien sûr, voir ses élèves progresser, quelle satisfaction ! » 

 

Quels sont les grandes victoires et grandes difficultés que tu retiens de ton parcours jusqu’à présent ?

 

Phi Anh : « Réussir à me dépasser, monter en compétences années après années, apprendre à avoir confiance en moi et surtout gérer mon stress. Le stress, fait partie du quotidien d’un make up artist. Concernant les grandes difficultés que j’ai rencontrées je retiens tout d’abord mes débuts lorsque je me suis mise à mon compte et le fait de savoir écouter son corps quand il nous dit stop. »

 

Phi Anh – Intervenante Maquillage Beauté et Artistique – Peyrefitte Make-Up.



Article précédent Article suivant